Lettre d'informations du 17 octobre 2019

Mesdames et Messieurs, chers adhérents,

Voici quelques événements proustiens qui auront lieu dans les jours qui viennent :

  • Le mardi 22 octobre, à 19h, à la Bibliothèque Parmentier (Paris XIe), Jean-Yves Tadié donnera une conférence sur les relations entre Marcel Proust et André Gide. Cette conférence est la première d’un cycle organisé un mardi de chaque mois par Martine Debieuvre, Première adjointe au maire chargée de la culture, du patrimoine et de la mémoire, et membre de notre société. Suivrons ensuite Evelyne Bloch-Dano (le 17 décembre), Luc Fraisse (le 17 mars), Thierry Laget (le 19 mai) et moi-même (le 21 avril). La mairie du XIe arrondissement organise en outre, le 28 novembre, dans la salle des fêtes, une journée d’études sur Proust et Gide. Vous trouverez plus de renseignements sur ce site (p. 5 du document pdf ; la mairie nous a par ailleurs annoncé que la conférence de Pierre Masson, le 19 novembre, avait changé depuis la publication de ce dépliant, elle portera uniquement sur André Gide).
  • Le 26 et le 27 octobre aura lieu à Cabourg un week-end « Proust et le Goncourt », au cours duquel l’Académie Goncourt proclamera la liste des quatre finalistes 2019. Plusieurs auteurs « proustiens » participeront au salon du livre qui aura lieu le dimanche 27.
  • Le lundi 28 octobre à 23h, les téléspectateurs normands pourront regarder, sur France 3 Normandie, le documentaire de Christian Clères intitulé « J’aime pas Proust », dans lequel le réalisateur part à la rencontre de différents lecteurs pour tenter de comprendre ce qu’ils aiment chez Proust.
  • Le mercredi 6 novembre à 19h30, à l’hôtel Le Swann (Paris VIIIe), Laure Hillerin présentera son nouveau livre « Pour le plaisir et pour le pire ; la vie tumultueuse d’Anna Gould et Boni de Castellane », dans lequel Marcel Proust est évoqué. Renseignements sur ce site.
  • Le samedi 9 novembre à 15h, à la maison de quartier du 16e arrondissement de Paris, Michel Damblant, auteur du « Voyage botanique et sentimental du côté de chez Proust », organise une conférence portant sur "les secrets de la vie amoureuse des plantes" à partir de textes d'A la recherche du temps perdu. Cette conférence est donnée au profit de l’association « La deuxième marche », qui vient en aide aux personnes en grande difficulté sociale (entrée et participation libres). Cliquez sur ce lien pour voir l’affiche.
  • Le mercredi 13 novembre à 14h30 à l’Ecole normale supérieure aura lieu une séance du séminaire d’édition génétique de l’ITEM-CNRS autour du cahier de brouillon n° 2, en accès libre.
  • Le mercredi 20 novembre à 20h30, à l’auditorium du Palais des Beaux-Arts de Lille, Stéphane Chaudier animera une table ronde réunissant Luc Fraisse, le romancier Eric Laurrent et moi-même sur le thème « Que reste-t-il des Jeunes filles en fleurs ? Proust et son prix Goncourt, cent ans après ». Renseignements sur ce site.
  • Le jeudi 21 novembre à 17h30, à la Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris XIXe), dans le cadre du colloque TimeWorld 2019, Antoine Compagnon donnera une conférence intitulée « Qu’entend Proust par le Temps retrouvé ? ». Renseignements sur ce site.
  • Le lundi 2 décembre à la Salle Cortot (Paris XVIIe) sera donné un récital d’œuvres pour violon et piano de l’époque de Proust. Le concert s’intitule « Le temps retrouvé » et les organisateurs proposent aux adhérents de la SAMP un tarif réduit de 15 euros (au lieu de 20) : pour l’obtenir il faut, sur ce site, choisir « plein tarif » puis cocher la case « vous avez un code de réduction » et entrer, dans l’onglet « paiement » le code PROUST0212.

Par ailleurs, il reste encore quelques places pour la journée des adhérents, le 30 novembre 2019 à Illiers-Combray, au cours de laquelle, d’une part, nous seront présentés les travaux prévus dans la maison de Tante Léonie et, d’autre part, Jean-Yves Tadié parlera de son livre à paraître prochainement « Marcel Proust, croquis d’une épopée ». Inscriptions sur cette page.

Enfin, une Assemblée générale extraordinaire sera convoquée le mercredi 4 décembre, à 17h30, au Collège de France, afin de délibérer sur une révision des statuts de notre association. Cette révision poursuit plusieurs objectifs : retirer certaines dispositions obsolètes, augmenter légèrement le nombre d’administrateurs (de 18 à 21), donner un statut juridique à l’équipe de rédaction du Bulletin et permettre en cas d’urgence les délibérations du Conseil d’administration par voie électronique. Vous recevrez prochainement la convocation et le projet de nouveaux statuts.

Bien à vous,

Jérôme Bastianelli

 
Dernière modification le mardi, 05 novembre 2019 21:42